02 mai 2007

Ce que veulent les femmes

closer1

On m'en avait dit des tonnes. On m'avait promis monts et merveilles :

"Si tu rencontres personne, t'es vraiment un boulet."
"Il y a de la chaudasse, t'imagines pas."
"Tu vas voir c'est trop facile."
"A la limite, t'en auras peut-être marre tellement t'auras baisé."

Mais le sexe ne m'intéresse pas. Dieu m'en garde. Je ne suis animé que d'intentions pures et saines, qui m'acheminent vers la plénitude et me garantissent une place éternelle auprès du Tout-là-haut. En outre, bien loin des aspirations concupiscentes du mâle ordinaire, je dois mener, pour le bien de l'humanité, mon enquête sur le sens de la vie.
C'est donc dans un but uniquement philanthropique que je me suis inscrit sur Chaudesduslip, le site de rencontres par Internet le plus populaire d'Europe. Et ce n'est pas sans fierté que je vous livre, aujourd'hui, les résultats d'un travail colossal de recueil de données, qui ne manqueront pas, j'en suis persuadé, d'éclairer notre lanterne (la mienne, soit) quant au sens de la vie.

Après analyse quantitative des pages des individus femelles objets de l'expérience et croisement de ces résultats avec leurs réponses à un questionnaire ultra-secret construit par mes soins de manière à fournir des données objectives, il apparaît que :

  • 98,1 % d'entre elles ne recherchent "ke de l'amitié, pervers s'abstenir".

  • 88 % disent vouloir perdre du poids.

  • 17 % font un régime.

  • 71 % aiment le chocolat.

  • 29 % avouent préférer le Nutella.

  • 93,9 % des femmes interrogées se trouvent imprévisibles.

  • 54 % partagent leur existence avec un chat, que tout de même 18 % d'entre elles ont nommé "Marc Darcy".

  • Seulement 0,8 % de ces nobles jeunes femmes suit avec assiduité le championnat de Ligue 1, et une seule s'est avouée inquiète pour le PSG (mais la question posée était un peu inductive).

  • 34 % préfèrent la montagne à la mer en été, alors que les Alpes c'est si beau.

  • 65 % vivent à l'étranger, je veux dire en province.

  • 100 % disent : "Je suis trop chiante, j'espère ke tu pourras me supporter lol".

  • 77 % s'estiment "assez jolie selon mes amis".

  • Rendez-vous compte que 61 % d'entre elles dorment non avec un homme ou une femme, mais avec un morceau de tissu déchiré et jauni par le temps répondant (façon de parler) au sobriquet de "Doudou".

  • 79 % pensent que le but de la vie est le bonheur.

  • 21 % pensent que le but de la vie est le plaisir.

  • 100 % pensent que pour accéder au bonheur, il faut se faire plaisir.

  • 54 % pensent que le plaisir est au bonheur ce que la boite de vitesse automatique est à la boite manuelle.

  • 31 % pensent que le bonheur est au plaisir ce que la théorie est à l'expérience.

  • 56 % ignorent ce que la théorie est à l'expérience.

  • 65 % d'entre elles pensent que Haägen-Dasz peut te guérir de ta rupture avec Kévin.

  • A la question ouverte : "Pouquoi vous êtes vous inscrite sur Chaudesduslip sinon pour niquer ?", 87 % répondent : "Pas du tout d'accord", 1 % ne se prononce pas, 4 % rougit, 5 % révéle soudainement la masculinité de son sexe, et 3 % réponds : "Je ne nique pas, je fais l'amour".

Les résultats de cette enquête se révélant quelque peu obscurs au premier abord, nous avons demandé à notre super-calculateur de générer une réponse mathématique, à l'aide d'un croisement de variables assez complexe. Le résultat de ce long calcul approchera sans aucun doute d'assez près la réponse à la question : "Quel est le but ultime poursuivit par une femme inscrite sur Chaudesduslip ?"

La réponse ne saurait tarder.

Ah ! Le voyant rouge s'est éteint.

Ah ! Le voyant vert s'est allumé.

Ta-daaaaaaaam !

Ca y est ! Inscrite sur l'écran du super-calculateur, voici, livrée pour vous aujourd'hui, ce que veulent à tout prix (enfin pour au moins 29,90 euros par mois, tout de même) les femmes inscrites sur Chaudesduslip :

"Faire l'amour, en toute amitié, avec un surfeur de province nommé Marc Darcy, qui se contrefiche de l'avenir pourtant incertain du PSG et qui ferme les yeux à la fois sur les excès de Nutella et sur l'ignorance de l'indissociabilité fondamentale qui unit théorie et expérience".

Posté par Walmou à 20:14 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Ce que veulent les femmes

    Je suis tombée sur ton blog par hasard, ou par ennui devrais-je dire (Cf ta 1ère note) et j'ai tout lu.
    Sur le sens de la vie, je te donne un point de vue aussi individuel qu'inutile pour tes stats: moi j'ai dépassé ce stade. Je le connais pas mais j'ai quand même l'impression que s'il y en a un, vaut mieux pas le connaître et passer à autre chose. Quoi? J'en sais rien, je cherche. Voilà où j'en suis.

    Autre truc qui m'interpelle, c'est pourquoi diantre les mecs qui montent des blogs/pièges à filles sur un mode intello* s'en prennent immanquablement, tôt ou tard, à meetic? Ou aux nanas de meetic, c'est pareil; blog ou meetic, mêmes combats et mêmes combattantes (parfois plus snobs ceci dit, voire plus tordus).

    * qui piègent donc des aspirantes intellos, un genre bavard, par une forme sobre, un fond drôle et malin, un poil de lyrisme et un zeste de rentre-dedans. Et pas la peine de nier car d'une, j'ai lu les commentaires, de deux je sais bien pourquoi j'en laisse un moi-même.

    Posté par pimpeleu, 02 mai 2007 à 21:53 | | Répondre


  • Merci tout d'abord pour votre contribution à mon enquête sur le sens de la vie. Si cette recherche était réellement le propos de ce blog, vous auriez indéniablement apporté votre brindille à l'édifice.
    Malheureusement, et comme vous le suspectiez avec tant de perspicacité, le but de ce blog est bien de séduire les filles. Car voyez-vous, je trouve tellement facile, dans la vie de tous les jours, de rencontrer et de faire tomber les femmes les plus diverses, que j'ai décidé de me compliquer un peu la tâche en venant les draguer ici, sur Internet. C'est plus sport.
    Par conséquent, je ne peux qu'admirer votre clairvoyance et le degré de réflexion supérieur au mien que vous avez su mettre en oeuvre afin de me démasquer. J'espère que vous ne verrez pas dans cet aveu de faiblesse un énième stratagème visant à vous niqu... séduire.
    Tenez, j'ai tellement apprécié la lumière émanant de votre intervention que je vous pardonne même de m'avoir tutoyé. Vous veillerez toutefois à ce que cela ne se reproduise pas, éventualité après laquelle vous pourriez immédiatement et irrémédiablement abandonner tout projet de coucher avec moi.

    Posté par Walhall, 02 mai 2007 à 22:35 | | Répondre
  • Ah, quel dommage, je ne couche qu'avec les hommes que je tutoies. C'est vrai, je trouve ça sport moi aussi de draguer à l'aveugle, je dirais même plus, je trouve ça fair play.
    Bien le bonsoir et à la prochaine (si tu veux je t'expliquerai -du haut de mon écrasante perspicacité- pourquoi les filles préfèrent les Connards)

    Posté par pimpeleu, 02 mai 2007 à 22:47 | | Répondre
  • A une prochaine fois, volontiers.
    Et j'attends avec impatience vos explications sur la popularité de ce cher Connard.

    Posté par Walhall, 02 mai 2007 à 23:03 | | Répondre
  • Bien, reprenons.
    Avant tout, je crois qu’il est encore temps de clarifier un point: ce n’est pas incompatible. On peut à la fois draguer et chercher le sens de la vie. Sans que l’une et l’autre quête n’interfèrent particulièrement entre elles d’ailleurs.

    Passons maintenant à la question d’ordre pratique: Pourquoi les filles préfèrent les connards? Déjà tu noteras que je n’ai pas dit qu’elles aimaient les connards, mais qu’elles les préfèrent. En vérité elles les préfèrent parce que c’est elles-mêmes, qu’elles aiment. Elles se représentent en objet que l’autre peut désirer, toucher, rejeter, désirer encore. Elles ne veulent pas le posséder lui, elles veulent exister à travers lui, voir leur propre reflet à travers un jeu de séduction, et un jeu n’est pas intéressant s’il n’y a pas d’enjeu, si l’on gagne à tous les coups et si tout le monde peut gagner finalement. Les femmes c’est un peu comme les hommes finalement; ils préfèrent les Garces, c’est bien connu.

    Voilà, te voilà détenteur d’une théorie nourrie d’expérience et d’observations -surtout d’observations d’ailleurs. Les questions qui se posent maintenant en toute logique sont: à partir de quand une théorie devient elle une tendance générale et une tendance générale aurait-elle intérêt à être énoncée si ce n’était pour l’affronter, ne pas s’y dérober mais lui faire face et dépasser? Pas pour se distinguer de l’ordre général, non, ni pour se sentir exister dans l’anti-conformisme, mais simplement pour évoluer dans un sens ou dans l’autre?
    Bref, on en revient à la question première finalement : c’est quoi ce merdier bon sang?

    Posté par pimpeleu, 03 mai 2007 à 20:01 | | Répondre
  • Enfin on en revient à la question première mais ça ne répond pas à l'essentiel: pourquoi diantre les mecs qui montent des blogs/pièges à filles sur un mode intello s'en prennent immanquablement, tôt ou tard, à meetic?

    Posté par pimpeleu, 03 mai 2007 à 20:06 | | Répondre
  • "l'essentiel: pourquoi diantre les mecs qui montent des blogs/pièges à filles sur un mode intello s'en prennent immanquablement, tôt ou tard, à meetic?"

    Vous avez raison, allons directement à l'essentiel.
    Deux choses dans ce que vous dites : d'abord, la question elle-même, prise au premier degré ; ensuite le sous-entendu selon lequel ce blog serait, d'une part, intello, d'autre part, un piège à fille.
    J'ai même envie de réagir sur une troisième chose, à savoir que vous pensez que je m'en prends à Meetic.


    Mais permettez-moi de réagir d'abord à la deuxième chose, le double sous-entendu.
    Je ne sais pas exactement ce que vous entendez par "intello". Pour cause, c'est un mot que je n'utilise jamais. Je préfère le diviser en deux et n'utiliser que les deux mots qui découlent de cette opération : intellectuel et/ou intellectualiste.
    A mon avis - mais vous me direz si je me trompe - "intello" ne veut dire, dans votre message, ni intellectuel ni intellectualiste. D'après le côté péjoratif qu'il dégage, je dirais qu'il qualifie plutôt pour vous ce qui ressort de ce qu'on pourrait appeler un "vernis intellectuel".
    Quoi qu'il en soit, et puisque j'ai du mal à vraiment savoir ce que vous sous-entendez par "intello", je vous propose de vous dire simplement où je situe ce blog : ni intellectuel, ni intellectualiste, ni recouvert d'un vernis intellectuel.
    Il n'est pas intellectuel, parce qu'il n'est pas construit selon les normes que je considère être celles d'un discours intelligent. Je ne m'impose qu'une très faible rigueur quand j'écris quelque chose ici. Pas de brouilon, pas de plan, et peu de réflexion - car très rapide. Le résultat est à la hauteur des faibles moyens mis en oeuvre, c'est à dire pas du tout intellectuel.
    Intellectualiste, encore moins. Je ne vénère ni ne promeus aucun discours intellectuel. Je vous mets d'ailleurs au défi de trouver matière sur ce blog à illustrer un quelconque intellectualisme de ma part.
    Quant au vernis intellectuel, ne vous y trompez pas non plus : si j'écris correctement, en essayant de ne pas faire de fautes de langue, c'est simplement parce que je considère que c'est le meilleur moyen d'être compris, et non pour montrer une quelconque compétence. J'essaie de ne jamais utiliser de phrase plus complexe que l'idée qu'elle voudrait exprimer ; de ne jamais employer un mot rare là où un mot commun pourrait exprimer exactement la même chose. Bien sûr, il m'arrive de ne pas faire attention et de tomber dans l'un de ces travers - mais je suis sûr qu'avec de l'attention, on peut distinguer les choses accidentelles des récurrences suspectes. Quant aux extraits littéraires et tableaux des galleries photo, ils sont là, ou pour varier un peu la forme - que du texte, c'est un peu endormant -, ou parce qu'ils ont un sens par rapport au but affiché de ce blog, ou encore simplement parce que je les trouve beaux (et dans ce cas, ils ont également un rapport avec l'enquête sur le "sens de la vie").


    Ceci étant dit, votre question était donc : "pourquoi diantre les mecs qui montent des blogs/pièges à filles sur un mode intello s'en prennent immanquablement, tôt ou tard, à meetic?"

    Ceci m'amène à vous dire que non, je ne m'en prends pas à Meetic. Et loin de moi cette idée. Je n'ai aucune opinion - mais alors vraiment aucune - sur les sites de rencontre. Je ne sais pas du tout quoi en penser, et c'est pourquoi je ne me permettrais pas d'en attaquer un seul de façon sérieuse. Autrement dit, mon post d'il y a 2 jours se voulait uniquement "rigolo". Il s'agissait de brosser des clichés pour faire sourire, rien de plus. J'avais envie de poster une note légère, en prenant pour prétexte un peu naze la recherche du sens de la vie.

    Ce blog se voudrait-il, par ailleurs, un piège à filles ? Il faudrait vraiment être tordu pour se compliquer la vie à ce point.


    Voilà. Désolé, j'ai tendance à alterner commentaires sérieux et commentaires plus légers, voire bidons. Ca dépend de l'humeur du moment, comme on dit.
    D'ailleurs, j'ai un peu la flemme de répondre aux questions que vous soulevez sur votre théorie de la popularité de monsieur Connard. Je vais donc faire une pause, j'espère que vous ne m'en voudrez pas - j'ose espérer que le fait que je vous autorise si magnanimement à me tutoyer fera pencher la balance en ma faveur.

    Posté par Walhall, 04 mai 2007 à 23:10 | | Répondre
  • Ok, ok, Walhall, je te pardonne de me vouvoyer de la sorte. Quand à ma petite provoc, en revanche c’est plutôt moi qui te dois des excuses. Sous couvert de second degré cette question n’était qu’une petite provoc. Ceci dit, comme dans toute provoc et tout cliché, il y a une part de vérité à la base.

    Le "mode intello", que tu as interprété le plus de logiquement possible; il n’était pas péjoratif (en fait). Il relevait bien de l’intelligence et pas de l’intellectualisme ou de la pédanterie. Tes propos ne sont peut-être pas organisés et fouillés, les attributs que l’on associe à tort à la réflexion n’apparaissent pas vraiment (sujets éthérés et complexes, mots complexes), y’a pas de bannières -attention, réflexion-, c’est sûr, mais exprimer simplement et modestement des réflexions ou des idées, les rendre intelligibles et drôles pour faire passer un message simple est pour moi un signe d’intelligence. La preuve, j’ai tout lu, et au cas où tu ne l’aurais pas remarqué, je ne me prends pas pour le quart d’une imbécile.
    Ceci étant, sans que ne se dégage la moindre pédanterie dans ton blog, les références du genre Proust peuvent appeler un public pédant évidemment, et pourquoi pas féminin.

    Meetic maintenant. Non, en fait, ce n’est pas comme cela que j’aurais dû l’écrire, mais c’est plutôt le fait de parler des filles du web, en filigrane de son rapport aux filles du web, qui m’a interpellé. J'en ai croisé peu sur la toile, et ce n’est pourtant pas la première fois que je lis un blogueur simple, drôle et intelligent livrer avec ironie son sentiment sur cette population là et ce type de relations là. Je ne sais pas pourquoi, mais ce genre de propos résonne auprès des filles amenées à le lire, qui sont des blogueuses donc. D’où le piège à fille. Et de fait, comment expliques-tu qu’une majorité de filles commentent tes proses ?
    Maintenant je te rassure, j’ai bien pigé la caricature à vocation humoristique, bien sûr, mais les caricatures c’est comme les clichés n’est-ce pas, et comme la provoc.

    Posté par pimpeleu, 07 mai 2007 à 18:53 | | Répondre
Nouveau commentaire