14 août 2006

Dans l'histoire de l'humanité, au moins un homme a été amoureux, et je sens que vous avez besoin d'une preuve.

Black is the colour of my true love's hair,Her lips are like some roses fair,She's the sweetest smile, And the gentlest hands,I love the ground, Whereon she stands.I love my love and well she knows,I love the ground, whereon she goes,I wish the day, it soon would come,When she & I could be as one.Black is the colour of my true love's hair,Her lips are like some roses fair,She's the sweetest smile, And the gentlest hands,I love the ground, Whereon she stands.I go to the Clyde and I mourn and weep,For satisfied, I ne'er can be,I... [Lire la suite]
Posté par Walmou à 03:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2006

Il faut l'entendre pour le croire

All around me are familiar facesWorn out placesWorn out facesBright and early for the daily racesGoing no whereGoing no whereTheir tears are filling up their glassesNo expressionNo expressionHide my head I wanna drown my sorrowNo tomorrowNo tomorrowAnd I find it kind of funnyI find it kind of sadThe dreams in which I'm dying are the best I've ever hadI find it hard to tell youI find it hard to takeWhen people run in circles it's a very veryMad worldMad worldChildren waiting for the day they feel goodHappy birthdayHappy birthdayMade to... [Lire la suite]
Posté par Walmou à 03:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2006

Cercle vicieux. (La distinction, niet. Ca aussi, c'est fait.)

"Je veux dire, poursuit JD, que, toutes proportions gardées, c'est vraiment dans le coup. - Mais dans le coup, c'est dépassé, dis-je en plissant les yeux pour voir où nous nous dirigeons. Il fait tellement froid que nous commençons à souffler de la vapeur en respirant et, quand je touche la rampe, elle est complètement glacée. - Tu veux dire quoi, Victor ?- Dans le coup, dépassé. Tu piges ?- Dans le coup... n'est plus dans le coup ? C'est ça ?Je le fixe du regard au moment où nous entamons une nouvelle volée de marches. - Non,... [Lire la suite]
Posté par Walmou à 02:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2006

"Enculé de Sphinx", se dit Brandon.

« Car, comprenez bien, mes petits, que chacun de nous, adolescent, rencontre, au début de sa course, un monstre, qui dresse devant lui telle énigme qui nous puisse empêcher d’avancer. Et, bien qu’à chacun de nous, mes enfants, ce sphinx particulier pose une question différente, persuadez-vous qu’à chacune de ses questions la réponse reste pareille ; oui, qu’il n’y a qu’une seule et même réponse à de si diverses questions ; et que cette réponse unique, pour chacun de nous, c’est : Soi. » André Gide, Œdipe
Posté par Walmou à 01:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2006

Les Grecs, courageux ou stupides, ont très tôt entrepris de trouver l'essence de l'homme. L'huile de colza est-il la solution ?

  "Entre tant de merveilles du monde, la grande merveille, c’est l’homme.Il parcourt la mer qui moutonne quand la tempête souffle du sud, il passe au creux des houles mugissantes, et la mère des dieux, la Terre souveraine, l’immortelle, l’inépuisable, une année après l’autre il la travaille, il la retourne, alignant les sillons au pas lent de ses mules. Le peuple oiseau, race légère et les fauves des bois et la faune marine, il les capture au creux mouvant de ses filets, cet inventeur de stratagèmes ! Il attire dans... [Lire la suite]
Posté par Walmou à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2006

"On ne reçoit pas la sagesse, il faut la découvrir soi-même" (ou comment Proust ridiculise Paolo Coelho)

"« Il n’y a pas d’homme si sage qu’il soit, me dit-il, qui n’ait à telle époque de sa jeunesse prononcé des paroles, ou même mené une vie, dont le souvenir ne lui soit désagréable et qu’il souhaiterait être aboli. Mais il ne doit pas absolument le regretter, parce qu’il ne peut être assuré d’être devenu un sage, dans la mesure où cela est possible, que s’il a passé par toutes les incarnations ridicules ou odieuses qui doivent précéder cette dernière incarnation-là. Je sais qu’il y a des jeunes gens, fils et petit-fils ... [Lire la suite]
Posté par Walmou à 00:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2006

Les "plaisirs" de l'intelligence : niet. Ca, c'est fait.

"Comme Bergotte habitait dans le même quartier que mes parents, nous partîmes ensemble ; en voiture, il ma parla de ma santé : « Nos amis m’ont dit que vous étiez souffrant. Je vous plains beaucoup. Et puis malgré cela je ne vous plains pas trop, parce que je vois bien que vous devez avoir les plaisirs de l’intelligence, et c’est probablement ce qui compte surtout pour vous, comme pour tous ceux qui les connaissent. »Hélas ! ce qu’il disait là, combien je sentais que c’était peu vrai pour moi que tout raisonnement, si... [Lire la suite]
Posté par Walmou à 00:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2006

Enquête sur la sexualité de l'"animal humain"

"Ce serait sans doute le bon moment d'introduire l'échelle (de 0 à 6) que Prok avait conçue pour mesurer les penchants sexuels d'un sujet : une échelle destinée à quadriller tout le spectre des penchants sexuels chez l'humain, du cas exclusivement sexe opposé (0) au cas strictement homosexuel (6). Voyez-vous, Prok pensait - et je me suis rallié à son opinion - qu'à l'état naturel l'homme est pansexuel et que ce ne sont que les restrictions de la société, surtout les sociétés dominées par les codes judéo-chrétiens et... [Lire la suite]
Posté par Walmou à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]